Débat : Parra a-t-il tout changé ?

Posté par redac le 30 mai 2010
Crédit photo:

D.R.

Clermont a enfin gagné le bouclier de Brennus. Une victoire face à Perpignan (19-6) que l’ASM doit en partie à l’arrivée de son demi de mêlée Morgan Parra. La onzième aura été la bonne. Après dix échecs consécutifs en finale dont les trois dernières éditions, les Clermontois ont vaincu la malédiction. Le Bouclier va enfin voir la place de Jaude.

Si tous les joueurs ont réalisé un grand match en finale, l’apport de Morgan Parra a semble-t-il été déterminant au sein de cette équipe clermontoise. Arrivée à l’intersaison en provenance de Bourgoin, il avait la difficile mission de remplacer Pierre Mignoni. Si le jeu des deux joueurs se ressemble, c’est au pied que le demi de mêlée a libéré son équipe et notamment un certain Brock James. En prenant la responsabilité des tirs au but suite à la faillite de l’ouvreur australien en quart de finale de Coupe d’Europe face au leinster, Morgan Parra a guidé les siens vers le succès. Mieux, il a permis à Brock James de se sublimer. Auteur d’un de ses meilleurs matches de la saison en finale, l’ouvreur clermontois a fait souffrir les Catalans grâce à un jeu au pied de déplacement millimétré. Une complémentarité qui a fait la force de Clermont durant ses phases finales.

Morgan Parra est-il celui qui manquait à Clermont pour enfin tutoyer les sommets ? Le demi de mêlée des Bleus a-t-il changé Brock James ? A seulement 21 ans, peut-il devenir patron de Clermont des Bleus ?

Commentaires