RCT/ASM : Règlement de compte en vue ?

Transferts RC Toulon
Posté par K. D. le 31 octobre 2021

L’arrivée de Franck Azéma au RCT en tant que nouveau manager général a fait bondir l’ASM qui menace d’engager des poursuites judiciaires.

Clermont dénonce  « la résiliation unilatérale » du contrat de son ancien coach (Azéma est parti l’été dernier alors qu’il été lié à l’ASM jusqu’en 2023) et réclame donc des indemnités au RCT .

Le club de l’ASM Clermont a publié un communiqué pour expliquer qu’elle avait saisi la commission juridique de la LNR et se réservait le droit d’engager des poursuites :

« Elle a demandé à la LNR de se prononcer sur sa faculté d’homologation d’un nouveau contrat d’entraineur/manager professionnel, dans le cas d’un litige financier non réglé avec l’ASM.

Par cette demande, le club souhaite éviter que la Ligue ne valide, de fait, la possibilité de rompre un lien contractuel sans aucune conséquence pour l’auteur de la rupture. Cela créerait un précédent lourd de conséquences pour les relations contractuelles dans le rugby français et le sport en général. »

Lemaitre de son coté n’a aucun doute sur la légitimité de ce contrat : « Il est évident que nous ne pouvions pas envisager de travailler avec Franck s’il n’était pas libre juridiquement, j’ai suffisamment de pièces qui témoignent qu’il est totalement libre. Tout ceci me parait être digne d’une querelle de second ordre. »

Commentaires