Champions Cup : Annulation de la rencontre Toulouse / Cardiff, une décision qui passe mal à tous les niveaux !

Transferts Stade Toulousain
Posté par K. D. le 21 janvier 2022

La rencontre de Coupe d’Europe Stade Toulousain – Cardiff prévue ce samedi 22 janvier à Ernest-Wallon a été annulée par l’EPCR.

« Des discussions ont eu lieu avec le Stade Toulousain et la Ligue Nationale de Rugby avant que la Commission d’évaluation des risques de matchs, composée de médecins du Groupe médical consultatif de l’EPCR et de spécialistes médicaux indépendants, ne fasse part de ses inquiétudes à l’EPCR. En effet, le Stade Toulousain a enregistré un nombre significatif de résultats positifs à des tests Covid-19 parmi son effectif du tournoi. Le risque de contamination supplémentaire ayant été jugé trop important, il a malheureusement été décidé d’annuler le match.

Par conséquent, le club de Cardiff Rugby s’est vu attribuer le match de la Poule A sur le score de 28-0 avec cinq points de classement, conformément au Règlement du tournoi.

L’EPCR tient à reconnaître les efforts mis en œuvre par les deux clubs pour assurer la tenue de ce match. L’EPCR souhaite aussi souligner que l’attribution du match au club de Cardiff Rugby est une mesure de gestion du tournoi, dont l’objectif est de s’assurer que tous les résultats des rencontres de la saison 2021/2022 de la Champions Cup soient clarifiés, et non une sanction. »

Peu de temps après la LNR a réagi dans un communiqué jugeant cette décision « scandaleuse et infondée » :

« A la suite de l’annonce de l’EPCR d’annuler le match de Champions Cup entre le Stade Toulousain et Cardiff Rugby, la LNR dénonce une décision scandaleuse et totalement infondée.
Le Club de Toulouse a constitué un groupe de joueurs pour aligner une équipe apte à jouer ce match, et cela dans le total respect du règlement sanitaire de l’EPCR et du protocole sanitaire français. Le protocole Covid19 de l’EPCR prévoit en effet que l’EPCR applique et s’en remet au protocole établi par la ligue dont relève chaque club, et s’en tient à la position de l’autorité médicale de cette ligue s’agissant de la possibilité pour un club de disputer le match lorsque des cas positifs sont déclarés.
Dans le cas du Stade Toulousain , la Commission d’expertise Covid 19 de la LNR a communiqué sa position jeudi 20 janvier au soir à l’EPCR, cette position étant que le club pouvait disputer la rencontre contre Cardiff Rugby.
La décision de l’EPCR est donc prise en violation de ses propres règlements. Elle est incompréhensible et porte un grave préjudice au club et à l’équité de la compétition. »


René Bouscatel, Président de la LNR précise :


« La Champions Cup est une compétition très prestigieuse ; son organisateur ne peut se permettre de prendre des décisions arbitraires qui sont à l’opposé de ses propres règlements. Cette décision est irresponsable. J’ai décidé de convoquer un Comité Directeur de la LNR en urgence pour évoquer les suites, y compris judiciaires, à donner à cette décision. »

Didier Lacroix, le président du Stade Toulousain s’est également offusqué de cette décision qu’il juge injuste et irrespectueuse :

« Nous, pour le match de Cardiff, nous pouvions présenter une équipe. Qui plus est compétitive. Nous avions anticipé, nous avions fait preuve de rigueur. Ce que je trouve incroyable et scandaleux, c’est que l’EPCR n’applique pas les règles qui nous ont été transmises. Peut-être que notre équipe était moins compétitive.

Oui, Antoine Dupont est « covidé ». Eh bien, nous allons jouer sans lui ! Aujourd’hui, l’EPCR nous dit que l’équipe qu’on présente, malgré nos tests négatifs, peut présenter un risque de transmission du virus. À qui profite le crime ? Jusqu’où on va aller ? Maintenant, nous allons devoir passer le week-end à regarder les résultats des autres clubs.

La décision d’une victoire 28-0 de Cardiff remet nos amis Gallois dans une course à la qualification. Nous, nous pouvions modestement avoir la prétention de décrocher un résultat contre eux.

Je ne dis pas que tout est fait contre le Stade Toulousain. La première décision de l’annulation de la 2ème journée est préjudiciable pour pas mal de clubs. Mais notre défaite sur tapis vert lors de cette 4ème journée est inacceptable.​’

La décision de l’annulation du match et de la défaite du Stade Toulousain face à Cardiff a été irrespectueuse. l’EPCR a prévenu Cardiff avant nous, sans tenir compte de nos arguments : Un protocole Covid-19 supérieur, une équipe négative.

Ne mettons pas sur le dos des médecins, une décision finale. Ils conseillent et les instances prennent les décisions. Je me demande en quoi nos rencontres précédentes à Cardiff et aux Wasps étaient plus sécurisées que la rencontre de demain.

Je ne dis pas que tout est fait contre le Stade Toulousain. La première décision de l’annulation de la 2ème journée est préjudiciable pour pas mal de clubs. Mais notre défaite sur tapis vert lors de cette 4ème journée est inacceptable.

Nous irons attaquer cette décision en justice car nous assistons à un manque de respect total. Nous disputons une compétition dans laquelle son organisateur doit se justifier, dans de nombreuses prises de décisions.

Le match nul de la 2ème journée est une interprétation de la règle de l’EPCR. Aujourd’hui, il n’y a pas d’interprétation. La règle n’est pas respectée. Nous avons 6 joueurs de premières lignes et même plus. Nous avons 23 noms à aligner et même plus.

Nous ne pouvons pas laisser passer cette injustice. Sans parler de notre propre cas, de nombreux clubs se sont déjà fait léser et il est temps que cela cesse. Nous parlons de la crédibilité de cette compétition. »

Le manque à gagner pour le Stade Toulousain de cette annulation serait d’après Didier Lacroix de 600 000€ .

Commentaires