L’imposture Paloise

Transferts Pau Section Paloise
Posté par K. D. le 1 août 2021

Environnement , développement durable, écologie, énergie renouvelable…

Les initiatives sont nombreuses sur ces sujets et elles sont toutes bonnes à prendre .

Le rugby ne fait pas exception et notamment la Section Paloise qui adoptera pour la prochaine saison des maillots de match 100% verts !

Ils avaient été les premiers du Top 14 à proposer à leurs supporters des maillots réplica éco-responsables produit par Macron (l’équipementier , pas le président).

Les nouveaux maillots fabriqués avec l’équivalent de 13 bouteilles de 0.5l recyclées seront dévoilés courant août . (source : site officiel).

On ne peut en toute logique que féliciter le club pour son engagement (et les nombreuses initiatives allant dans ce sens déjà mises en place ) .

Mais ,

Quand on sait que le principal partenaire financier de la Section Paloise n’est autre que Total , on se pose des questions…

On ne va pas se mentir, trois ou quatre palettes de maillots éco-responsables face à un océan de plastique et de pétrole, c’est certes mieux que rien mais on est encore un peu loin de l’équilibre. Le cure-dent qui cache la forêt…

Car Total apparaît tout de même dans le top 20 des entreprises les plus polluantes du monde et, quand on y réfléchit, tout cela semble en réalité plutôt cynique.

Ce n’est rien d’autre qu’une opération de com malavisée au final puisque même si l’idée est louable, associer Total et écologie est clairement antinomique.

Alors doit-on s’émerveiller et oublier benoîtement ? Que penser de cet écran de fumée ?

Oui , ne soyons pas trop injuste, Total s’investit depuis quelques temps pour l’environnement, le réemploi et les technologies « vertes » … C’est un début, c’est pour faire bonne figure, mais ici tout est affaire de proportion .

A noter que Pau n’est pas le seul club à se marier avec de grands industriels , Greenpeace s’insurge du partenariat à venir entre les All Blacks et Ineos Sport (INEOS, tout comme Total fait partie des sociétés les plus polluantes du monde, on connait son appétit pour l’extraction de gaz de Schiste par exemple…) .

On peut comprendre les besoins financiers des clubs, l’enjeu est bien réel.

Est-ce-que certains partenariats valent mieux que d’autres ? Sont-ils un enjeu pour l’image d’un club ? Et finalement est-ce le rôle d’un club sportif que de se positionner sur ce type de sujet ?

Chacun se forgera sa propre opinion .

Commentaires