Rosalen a choisi l’aspect affectif

Posté par redac le 30 juillet 2010

Contacté par plusieurs club du Top 14, Cédric Rosalen a choisi de reléver le challenge proposé par Carcassonne. Le demi d’ouverture a expliqué son choix à rugbyrama.fr. Extraits.

 « J’ai préféré rester dans le Sud aux côtés de ma femme qui travaille dans le coin. J’ai été séduit par le projet sportif et sensible à l’aspect affectif. Je connaissais bien les coachs Thomas Clavières et Christian Labit, qui m’ont fait par de leur détermination et m’ont fait confiance. Maintenir le club en Pro D2 et le faire grandir constitue pour moi un beau challenge. Il n’y a qu’une seule solution : travailler régulièrement et faire preuve de confiance entre nous, c’est ce qui formera la base de notre force collective. »

Commentaires