MHR : Une qualification pour les huitièmes au gout amer

Transfert rugby MHR Montpellier
Posté par K. D. le 22 janvier 2023

Après le nul face aux London Irish (21-21), le manager de Montpellier Philippe Saint-André n’a pas caché son agacement.

Complétement dominé en première période le MHR aura finalement su renverser la vapeur et arracher le match nul .

En conférence de presse relayée par l’équipe, Philippe Saint-André a confié ses inquiétudes :

« Je retiens qu’on est encore qualifié en phase finale de la Champions Cup. Même sans être exceptionnel, on est encore là. Mais je ne comprends pas cette première période où on est apathique, sans énergie, on marche, on subit… On fait une deuxième période différente avec une énergie folle, on aurait même pu gagner avec le bonus offensif sur la dernière action. Deux visages, ce n’est pas la première fois, c’est ce qui est assez inquiétant.

Ils sont efficaces alors qu’on doit manquer dix opportunités de marquer. Notre ratio occasions/essais n’est pas assez bon, même si on a ce caractère pour bien finir. Mais j’ai du mal à comprendre ce manque de réactivité, d’engagement en première période. J’ai hurlé à la mi-temps, je ne vais pas commencer à hurler avant les coups d’envoi. Ça appartient aux joueurs, aux leaders… On ne peut pas rentrer dans le match avec si peu de grinta et d’intensité. Maintenant, on va jouer un huitième de finale à l’extérieur, on ne mérite pas mieux. »

Commentaires