XV de France: ouverture d’une enquête en interne après la nuit à Édimbourg

xv de france
Posté par admin le 15 février 2018

Par l’intermédiaire d’un communiqué officiel, la FFR a fait savoir qu’une enquête en interne allait être ouverte afin de savoir réellement ce qu’il s’est passé dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 février à Édimbourg.

Pour rappel, plusieurs joueurs de l’équipe de France sont sortis après la défaite face à l’Écosse. 8 d’entre eux ont d’ailleurs été écartés du groupe pour la prochaine rencontre face à l’Italie en guise de sanction. Selon les aveux de l’ailier Teddy Thomas dans une conversation WhatsApp privé, lui et certains de ses coéquipiers ont terminé la nuit dans une chambre d’hôtel avec une jeune fille. Cette dernière aurait porté plainte contre eux pour agression sexuelle avant de faire ensuite machine arrière.
Au lendemain, de cette soirée arrosée, la police est venu interpeller des membres de l’effectif tricolore afin de les entendre en tant que simples témoins. Elle communiquera ensuite qu’aucun crime n’a été commis.
Certains médias faisaient également échos d’une bagarre entre des Bleus et des supporters du XV du chardon. Geoffrey Palis et Arthur Iturria portaient notamment des séquelles au visage qui n’étaient en rien liées au match. Le dernier nommé sera d’ailleurs opéré au nez et absents plusieurs semaines.
Selon les dires des 2 joueurs concernés et de leur entourage, ils auraient simplement heurté un lit et une lampe lors de leur retour à l’hôtel…

Encore une affaire dont la FFR et plus généralement le rugby français se seraient bien passés.

Commentaires