Fabien Galthié face à l'impossible ?

Crédit photo: 
D.R.

Selon vous, Fabien Galthié ne pourra pas révolutionner Montpellier. Vous avez répondu non à cette question à 56 %. Après deux saisons loin des terrains du Top 14, avec juste un rôle de consultant des Pumas pour le tenir près du jeu, Galthié va découvrir une mission bien différente de celles qu'il a connu par le passé. En l'occurence, prendre en main un club qui ne bénéficie pas, outre Ouedraogo et Trinh-Duc de joueurs très au-dessus du lot.

Un recrutement très discret

Accompagné dans sa tâche d'Eric Béchu (ex-Albi), Galthié prend donc un risque en signant dans l'Herault. Et visiblement, malgré tout son talent de coach, le public n'est pas convaincu que cela suffira à faire basculer le MHR parmi les grosses équipes du Top 14. Avec trois recrues issues de Pro D2 (Jgenti, Lagarde, Fakate), un pari fidjien à l'aile et un autre, argentin, à l'ouverture (Fernandez), le recrutement montpelliérain n'est pas haut de gamme, loin s'en faut. Seul Nagusa, en provenance de l'Ulster, et Chobet de Perpignan ont une petite expérience des grands rendez-vous. Par ailleurs, Brana, Campbell et Smith, éléments clés du XV de départ héraultais, s'en vont. Certes, Trinh-Duc et Ouedraogo seront encore là. Mais sera-ce suffisant pour espérer mieux que le maintien ?