Débat : Trinh-Duc doit-il bouger ?

Crédit photo: 
D.R.

François Trinh-Duc a décidé de rester à Montpellier la saison prochaine malgré un intérêt du Stade Toulousain. Le Montpelliérain, pas en fin de contrat, préfère jouer la carte de la stabilité. A un an du Mondial et alors qu'il s'est imposé comme titulaire à l'ouverture en Bleu, il veut poursuivre sa progression dans son club formateur.

Un choix qui paraît compréhensible. A Montpellier, François Trinh-Duc est assuré de conduire l'équipe. Et on sait qu'il a une grande influence auprès de ses partenaires, comme son coéquipier Fulgence Ouedraogo. De plus, comme cette saison, l'ouvreur des Bleus devrait être dispensé du Challenge européen afin de se reposer. Il serait donc dans des conditions optimales en vue de la prochaine Coupe du monde.

Cependant, sans véritable concurrence à Montpellier et sans disputer de match de haut niveau régulièrement, François Trinh-Duc n'aura que la tournée d'automne et le Tournoi des Six nations pour parfaire son expérience. A Toulouse, l'ouvreur montpelliérain aurait travaillé avec l'un des meilleurs technicien français, Guy Novès. Il aurait également découvert la Coupe d'Europe. Enfin, soumis à une forte concurrence, il aurait pu s'affirmer. Sans oublier qu'il aurait pu travailler ses automatismes avec les Jauzion, Clerc ou Médard qu'il côtoie en équipe de France.

Alors à 23 ans, François Trinh-Duc a-t-il fait le bon choix en décidant de poursuivre l'aventure à Montpellier ? Ou au contraire, pensez-vous qu'un transfert à Toulouse ou ailleurs lui aurait été bénéfique à un an du Mondial ?