MHR : Altrad prêt à se séparer de Galthié ?

Crédit photo: 
D.R.

La défaite de Montpellier à domicile face à Brive en ouverture de la 11e journée à semble-t-elle laissée des traces. 

A l’issue de la rencontre, Fabien Galthié laissait entendre que son discours ne passait plus. Interrogé par Midi Olympique sur un éventuel départ du manager sportif, le président du MHR, Mohed Altrad, a été très clair à ce sujet : « S’il faut changer Galthié, nous le ferons. Ce ne sera pas un problème et la qualité de la relation humaine que j’entretiens avec lui perdurera. Mais aujourd’hui, je ne l’envisage pas. Galthié ne part pas. Il faut poursuivre, au moins jusqu’à la fin de la saison. Le problème est sportif, d’accord. Le cheminement classique est le suivant : « Qui est responsable ? Le coach. Alors on le sort. » Moi, je n’ai pas envie de faire ça. Galthié a prouvé de- puis quinze ou vingt ans que sa recette fonctionne. Qu’elle gagne des titres. »

Cependant, Mohed Altrda reconnaît qu’il y a un problème et annonce qu’il va prendre des mesures fortes : « Il y a autre chose, un autre problème. Notre situation est beaucoup plus pernicieuse. C’est peut-être le copilote qui n’a pas fait ce qu’il devait... Ou le mécanicien, derrière, ou la tour de contrôle. Il y a aussi l’aspect culturel qu’il faut prendre en compte, entre les Anglo-Saxons qui ne posent pas de problème et les Latins, qui sont plus difficiles à gérer. Les Anglo-Saxons, c’est simple. C’est direct. On discute de quelque chose, on se met d’accord et on le fait. Les Latins, nous dé- plaçons souvent le problème sur le copain. Et je le dis d’autant plus facilement que je suis moi aussi un Latin. Il y aura des mesures fortes. Ce que, moi, j’appelle des mesures fortes. Je ne vais pas couper la tête de l’entraîneur. Ce serait percutant, tonitruant. Mais je persiste à dire que ce n’est pas comme ça qu’on traite les problèmes. »

Dans Midi Libre, Mohed Altrad est même allé plus loin en évoquant un problème entre Fabien Galthié et ses joueurs : « Le courant ne passe pas avec un certains nombre de joueurs, mais pas spécialement avec Galthié. A ma connaissance, un seul joueur ne s’entend pas avec Galthié. Mais je tairai son nom. » Les quinze jours de vacances risque de ne pas être de tout repos à Montpellier.