Montpellier : Donnelly avoue des difficultés

Crédit photo: 
D.R.

Tom Donnelly, une des principales recrues de l’intersaison à Montpellier, a fait ses débuts sous les couleurs du MHR.

Mais le deuxième-ligne néo-zélandais avoue que les débuts sont difficiles comme il l’explique dans une interview accordée à rugbyrama.fr : « En ce qui concerne le rugby, ce n'est pas évident, je lutte! J'arrive d'un hiver chez moi où il faisait assez froid pour débarquer sous cette chaleur intense. Ca m'a pris une ou deux semaines pour m'habituer à m'entrainer dans ces conditions, mais ça va déjà mieux. La barrière de la langue pose évidemment encore problème, notamment en ce qui concerne la communication en match. C'est un apprentissage difficile. Quoi qu'il en soit, Mario Ledesma s'exprime très bien en anglais, tout comme beaucoup de joueurs de l'équipe en fait. Ils m'aident tous en traduisant les instructions et m'aident à comprendre ce qu'il se passe. » Puis il a expliqué pourquoi il avait choisi Montpellier : « J'avais gardé un œil sur le MHR la saison dernière. J'étais également très intéressé par les compétitions européennes, donc j'ai regardé un maximum de matchs. Je ne vais pas vous surprendre, mon idée du rugby français était celle d'un jeu très physique. Il y a des avants massifs dans toutes les équipes, et on sent que les packs aiment dominer et insister sur les phases de conquête pour asseoir leur supériorité. Ca demande un temps d'adaptation. Le Super Rugby n'est pas aussi axé sur la densité mais beaucoup plus rapide. Le challenge est intéressant. En ce qui concerne le jeu, je dois dire que je suis presque surpris par la qualité technique de l'ensemble des joueurs, que ce soit devant ou chez les trois-quarts. »

LA FICHE DE TOM DONNELLY