Lièvremont et "l'enfant gâté" Ouedraogo

Crédit photo: 
D.R.

Le sélectionneur du XV de France, Marc Lièvremont, n'a visiblement pas goûté les déclarations du troisième ligne Fulgence Ouedraogo, au sujet de son absence face à l'Argentine, chez lui, à Montpellier.

"Je ne les ai pas très bien prises a expliqué le sélectionneur, ce matin, en conférence de presse à Marcoussis. Je l'ai dit à l'intéressé d'ailleurs. Je comprends sa déception mais les joueurs doivent faire attention. Non pas que je les brime. Quand je vois la pudeur dont font preuve beaucoup de joueurs non retenus, comme David Skrela, je pense que Fufu aurait pu être plus mesuré. On va mettre ça sur le compte d'un péché de jeunesse. Quand on va voir un joueur pour lui dire que l'on compte sur lui pour l'Australie et la Coupe du monde, si ce n'est pas lui faire preuve de confiance… C'est normal qu'il soit déçu. Mais cela s'apparente à un caprice d'enfant gâté".