Montpellier en Fédérale 3 ?

Crédit photo: 
D.R.

Un dépôt de bilan et une relégation en Fédérale 3 ? C'est la menace que fait planer Mohed Altrad le président de Montpellier.

Quel est le point de discorde ? La convention liant le secteur amateur et professionnel. Sauf que la signature de cette convention est la condition sine qua non pour un engagement en Top 14. Si l'association est revenu sur sa position concernant le montant annuel de sa redevance pour utiliser la marque MHR en ramenant la somme à 1500 euros, renégociable chaque année (elle en demandait au départ 400 000 euros, puis 200 000 euros), l'association reste cependant inflexible sur sa demande de rétrocession du centre de formation. Mohed Altrad avait fixé un ultimatum à ce mardi 10h pour s'entendre avec l'association et signer la convention en question. En cas d'échec dans les négociations, Mohed Altrad ne comblera pas le déficit de 2 millions d'euros réclamé par la DNCG. Et il menace de placer le club en situation de dépôt de bilan. La journée est donc décisive pour le MHR.