Les clés du match : Toulouse - Montpellier

Crédit photo: 
Frédéric Guin

Chaque semaine, Rugby-Transferts vous décortique les clés d'un match choc de la journée de Top 14. Aujourd'hui, place à Toulouse Montpellier, qui se jouera samedi après-midi à Ernest-Wallon (16h15).

Conquête :

Les Toulousains ont encore été dominés en conquête face aux Varois. La touche a été une nouvelle fois en grande difficulté et la mêlée a semblé souffrir face au pack dense des Varois. L'axe droit composé de Carl Hayman et Bakkies Botha a fait très mal aux Haut-Garonnais. En face, les Montpelliérains ont connu deux mi-temps en mêlée, la première très bonne mettant à mal le pack Biarrot et récoltant un grand nombre de pénalités, la deuxième beaucoup plus compliquée où les Héraultais ont été mis en difficulté. En touche, les hommes de Fabien Galthié ont fait une bonne performance et devraient prendre le dessus par rapport aux Rouge et Noir.

Avantage Montpellier

Défense :

Les hommes de Guy Novès ont encore une fois encaissé trois essais face au RCT. Les Toulousains manquent un peu de mordant en défense mais ils devraient retrouver de l'envie au moment des matchs couperets. Face à Montpellier équipe joueuse devant l'éternelle, les Haut-Garonnais pourront se jauger avant les échéances de fin de saison. Les hommes de Fabien Galthié ont un bon système défensif et les Héraultais font partie des meilleures défenses du Top 14. Mais ces derniers sont en proie à des erreurs individuelles récurrentes, comme Geoffrey Doumayrou laissant manœuvrer Damien Traille sur l’essai biarrot.

Avantage Toulouse

Attaque :

Face à face, les deux meilleures attaques vont pouvoir s'exprimer à Ernest-Wallon. Les deux formations devraient s'en donner à cœur joie et répéter leur combinaison en vue de la fin de saison. Les Toulousains sont en train de se retrouver et sont de mieux en mieux dans le jeu. Avec une conquête défaillante, les hommes de Guy Novès ont dominé pendant cinquante minutes avant de céder. Les Rouge et Noir ont une assise solide. En face, le MHR a toujours une animation offensive de grande qualité. De plus, les joueurs ont tous progressé individuellement et sont plus forts que l'an dernier. Mais le plan de jeu semble un peu moins maîtrisé et des difficultés pourraient apparaître lors des matchs à fort enjeu.

Avantage Toulouse

Jeu au pied :

Dans les tirs au but, le taux de réussite est à peu près équivalent pour les deux formations avec 70,5% pour Toulouse et 69,1% pour Montpellier. Lionel Beauxis devrait encore une fois bien occuper le terrain héraultais. De son côté, François Trinh-Duc pourra sûrement compter sur Santiago Fernandez pour l'épauler pendant cette partie. De toute façon, les deux formations devraient privilégier le jeu à la main et l’occupation ne devrait pas avoir une part prépondérante dans ce match.

Egalité

Forme :

Les deux équipes vont jouer les phases finales de ce championnat de Top 14. Les Toulousains, déjà qualifiés pour les demi-finales, auront à cœur de bien finir à la maison. Face à une belle formation Montpelliéraine, les hommes de Guy Novès pourront se jauger et voir ce qu'il leur reste à travailler jusqu'au grand rendez-vous. En face, les Héraultais ont besoin d'une victoire pour recevoir en barrage. Les hommes de Fabien Galthié, qui sortent d'un match mi-figue mi-raisin, devront faire un match plein pour espérer quelque chose.

Egalité

Conclusion :

L’odeur du printemps et la proximité des phases finales devraient amener les deux formations à entreprendre un rugby total. Le Stade Toulousain voudra faire le plein de confiance et devrait avoir les armes malgré une conquête balbutiante pour s’imposer. Les Montpelliérains, quant à eux, essaieront au minimum de ramener un point de ce déplacement et de corriger les petits problèmes entrevus contre Biarritz. Enfin, les deux équipes devraient avoir la volonté de mettre du volume et la partie devrait être agréable. Les deux formations pourraient se retrouver plus tôt que prévu et le vainqueur prendrait un avantage sérieux sur la nouvelle rencontre.

Matthieu Landreau