Frêche s'enflamme encore, Galthié veut discuter

Crédit photo: 
D.R.

La première séance d'entraînement de Fabien Galthié à la tête du MHR a pris des allures hallucinantes avec les déclarations de Georges Frêche, révélée par Midi Libre hier. Le président de la région Languedoc-Roussillon n'a pas hésité à en remettre une couche dans les colonnes du quotidien régional :

"Il faut m'enlever ce Thierry Perez des pattes, a lancé Frèche lundi, comme le rapporte le Midi Libre. Je donne un an à Jean-Pierre Massines pour régler ça. Que Perez vende ses parts et que le club nomme quelqu’un d’autre à la Ligue. Si dans un an, Jean-Pierre Massines n’a pas réglé ça, je me retire.

Frêche : "M'enlever ce Thierry Pérez des pattes"

Cette année, je vais leur verser la subvention pour ne pas foutre le club en l’air. J’ai joué au rugby, je ne ferais rien contre le rugby. Mais à terme, après avoir viré Perez, je vais m’occuper du beau père. Ils ont déclaré la guerre, ils vont l’avoir. En général, moi, les guerres, je les gagne. J’ai viré Mandroux du CHU, le tour de Vezinhet viendra".

De son côté, Fabien Galthié s'est déclaré favorable à une rencontre avec Frêche : " Avec très grand plaisir si cela peut être positif pour tout le monde ".

Miné par des secousses internes il y a deux ans (vraie-fausse arrivée de Philippe Deffins), le MHR va-t-il enfin pouvoir travailler dans la sérénité ?