Les tops de la saison : Montpellier

Crédit photo: 
D.R.

Difficile d'isoler trois noms parmi les tops de la saison à Montpellier, tellement les parcours individuels et la réussite collective a été admirable. 

Fulgence Ouedraogo, François Trinh-Duc, Mamuka Gorgodze et Julien Tomas se sont montrés exemplaires et à la hauteur de leurs statuts. Nous privilégierons donc des joueurs qui ont connu une progression spectaculaire.

On aurait pu, dès lors, inclure dans cette liste deux recrues parfaitement réussies lors de la dernière intersaison : Santiago Fernandez et Timoci Nagusa. Le premier nommé s'est imposé en patron au sein de la ligne de trois-quarts héraultaises, pouvant évoluer au centre et à l'ouverture sans problème. Le second, avec onze essais au total, a été déterminant jusqu'en finale et fait désormais parti des meilleurs finisseurs du Top 14. Mais ce ne sont pas eux que nous allons choisir ...

Aliki Fakaté : Arrivé de l'anonymat de la Pro D2 à l'intersaison, le surpuissant deuxième ligne a été tonitruant toute la saison. A tel point qu'on regretterait presque qu'il ne fasse pas parti de la liste de Marc Lièvremont pour le Mondial. Encore très jeune pour son poste, il est devenu un an une véritable référence à son poste. Chapeau bas.

Martin Bustos-Moyano : Il est peu être la moins clinquante des révélations héraultaises mais assurément l'une des plus prolifiques. Le métronome argentin débarqué l'été dernier de sa pampa a été un artilleur hors-pair et le bourreau de Castres et du Racing en phases finales. Le digne successeur de Gonzalo Quesada à la botte ...

Georgi Jgenti : Enorme. Lui aussi sorti de la Pro D2 à Oyonnax, le Géorgien a dominé ses adversaires directs toute la saison, les mettant bien souvent au supplice. Le renouveau du MHR a d'abord commencé par celui de sa mêlée, ou, avec Juan Figallo, il aura été une cheville ouvrière essentielle. Lui aussi est désormais une référence à son poste en Top 14.