MHR : Pérez et Galthié partis pour rester

Crédit photo: 
D.R.

Alors qu'on pensait qu'une vraie situation de crise avait éclaté à Montpellier avec la démission de Thierry Pérez, les dommages semblent moins graves que prévus. Dans L'Equipe, Pérez, actionnaire du club à hauteur de 10 %, confirme qu'il va rester : "Bien sûr. Je n'ai pas envie de laisser tomber (...)Je resterai vice-président chargé du sportif et de certains partenaires. Et puis j'aurai davantage de temps à consacrer à mes fonctions de vice-président de la Ligue". De son côté, Midi Olympique glisse qu'un ticket Olivier Nicollin - Jean-Pierre Massines, tout deux très proches de Pérez et membres de son comité directeur démissionnaires, seraient à la tête du club le 9 juillet, avec l'assentiment de George Frêche.

Galthié confirme sa venue

Des proches de Pérez aux manettes, et Pérez lui-même toujours en charge du sportif, restait simplement à savoir ce qu'allait faire Fabien Galthié. Ce dernier a confirmé son arrivée au MHR sur rugby365.fr : "Je n'ai pas envie de communiquer là-dessus, c'est comme ça. Je serai là à la rentrée, nous a-t-il indiqué en refusant de se prononcer sur la situation du club. Je reprends dans quinze jours. Tout va très bien. Il n'y a pas de raison (que je ne vienne pas)". Selon le 10sport.com, le contrat de Galthié à Montpellier serait particulièrement juteux, de l'ordre de 500.000 euros la saison, sur trois ans.