La Rochelle : Le bilan du recrutement

Crédit photo: 
D.R.

Comme chaque année, Rugby-Transferts vous propose de faire le bilan des recrutement club par club. Place au aujourd'hui à La Rochelle.

La Rochelle, qui a livré une magnifique bataille pour retrouver l’élite trois ans après sa relégation, ne se présentera pas en victime expiatoire de ce Top 14, bien au contraire. C’est ce que semble révéler le recrutement des Jaune et Noir. A l’image de l’autre promu, le LOU, le Stade Rochelais s'est grandement renforcé afin de relever le défi du maintien. Un All Black, un Springbok, ou encore deux joueurs à plus de 80 rencontres de Top 14 disputées, voilà une partie du recrutement du Stade Rochelais. De quoi espérer faire bonne figure. Ainsi, du côté des avants, la première ligne a été renforcée par Thomas Synaeghel (27 ans), qui n’a pas accompagné le BO en Pro D2 et effectue le chemin inverse à Stéphane Clément et disputera sa cinquième saison dans l’élite, et du jeune Vincent Pelo (25 ans, 21 rencontres disputées avec Bourgoin cette saison). En deuxième ligne, le staff a misé sur la puissance avec ses trois recrues : l’international fidjien Jone Qovu (1,96m, 115 kg), qui évoluait au Racing-Metro depuis 2007 et compte 80 rencontres de Top 14 à son actif, le néo-zélandais Romana Graham (2,02m, 110 kg), qui n’a pas réussi à s’imposer en Premiership avec Exeter, et enfin son compatriote Jason Eaton (2,02m, 107 kg), 14 sélections avec les Black, et qui voudra se relancer après une saison quasi-blanche au Japon. En troisième ligne, un autre biarrot a signé en la personne de Bernard Guyot, joueur de devoir qui apportera sa mobilité. Indispensable sur la côte basque depuis trois ans, il apportera son expérience des matchs couperets.

A l’ouverture, l’excellent Fabien Fortassin, indiscutable depuis son arrivée avec 389 points marqués, sera soumis à la concurrence du sud-africain Peter Grant (29 ans, 5 sélections avec les Springboks) et d’un des espoirs français du poste, à savoir Jean-Pascal Barraque, qui aura à cœur de confirmer son énorme potentiel, lui qui n’a pas franchi le pas avec Toulouse cette année. S’il peut également évoluer à l’arrière, la jeune pépite australienne Alofa (22 ans), déjà titulaire avec les Waratahs, a été recrutée au poste de 15, Le Bourhis ayant signé à Oyonnax.

Si bousculer la hiérarchie des huit premiers s’annonce mission très délicate, le maintien est largement envisageable pour le Stade Rochelais, qui a conservé la plupart de ses meilleurs éléments et pourrait surfer sur sa fin de saison dernière. Réponse dans les prochaines semaines.

Arrivées : Graham (deuxième-ligne, Exeter), Pelo (pilier, Bourgoin), Qovu (deuxième ou troisième ligne, Racing-Metro), Synaeghel (pilier, Biarritz), Guyot (troisième ligne, Biarritz), Barraque (ouvreur, Toulouse), (deuxième ligne, NTT Shinning Arcs), Grant (ouvreur, Stormers), Alofa (arrière, Waratahs).