Top 5 : On a aimé ce week-end...

Crédit photo: 
D.R.

Comme chaque semaine, Rugby-Transferts vous dévoile ses coups de coeur du week-end ovale. En ce week-end du 9 décembre, on a aimé...

1. Le quasi Grand Chelem en H Cup

Mis à part Biarritz, battu à Galway par le Connacht, tous les autres clubs français l'ont emporté durant ce week-end de Heineken Cup. Un six sur sept qui permet à Toulouse, Clermont et Toulon, de conforter leur première place de leur poule avec trois succès en autant de rencontres, mais également à Castres, Montpellier et le Racing-Métro de conserver toutes leurs chances de qualification.

2. Clermont tombeur du Leinster

Double champion d'Europe en titre, le Leinster est tombé à Marcel-Michelin face à une équipe Clermontoise courageuse au possible. Au terme d'un match sans essai mais d'une intensité remarquable, les Jaunards ont montré beaucoup de coeur, notamment pour résister aux assauts irlandais en seconde période. Une envie récompensée par une victoire de prestige qui leur donne cinq points d'avance au classement sur les troupes de Joe Schmidt et qui les rapproche de la qualification pour les quarts de finale.

3. La nouvelle grosse performance de Picamoles (photo)

De semaine en semaine, Louis Picamoles confirme sa montée en puissance. Auteur d'un très bon début de saison avec le Stade Toulousain et excellent durant la tournée automnale du XV de France, le troisième-ligne centre a une nouvelle fois livré une prestation majuscule contre les Ospreys. Face à la rugueuse défense galloise, Picamoles a souvent mis les siens dans l'avancée et s'est notamment montré décisif sur l'essai du bonus inscrit par Census Johnston en effectuant une magnifique passe après-contact.

4. Montpellier et Castres qui font taire les mauvaises langues

Critiqués pour ne pas jouer la H Cup à fond et faire tourner leur effectif lors des matchs européens, Montpelliérains et Castrais ont fait taire leurs détracteurs ce week-end en s'imposant à l'extérieur, respectivement à Cardiff (quart de finaliste la saison dernière) et Glasgow. De belles performances qui les replacent à la deuxième place de leur poule et leur permet encore de rêver à une qualification pour les quarts de finale.

5. Le triplé de Fainifo

Une fois n'est pas coutume, un seul club français s'est emparé du bonus offensif en Challenge Européen ce week-end. Il s'agit du Stade Français, victorieux à Prato (23-37). Pour s'imposer en Italie, les Parisiens ont pu compter sur un Francis Fainifo en grande forme, auteur de trois essais à lui tout seul. Peu utilisé en Top 14 (trois apparitions cette saison), l'ailier australien profite de la scène européenne pour se mettre en évidence, avec quatre essais inscrits en trois rencontres.