Top 5 : On a aimé ce week-end...

Crédit photo: 
D.R.

Chaque lundi, Rugby-Transferts vous dévoile ses coups de coeur sur le week-end du monde ovale. Voici donc le Top 5 sur ce week-end du 15 septembre.

1. La furia Catalane

Pour sa première délocalisation à Barcelone pour un match de Top 14, Perpignan a frappé fort en infligeant au Stade Toulousain un lourd revers (34-20). Déchaînés, les hommes de Marc Delpoux ont réussi à inscrire cinq essais aux champions de France, dont quatre entre la 22ème et la 42ème minute. Dans le sillage d'une deuxième ligne Charteris - Taofifenua très complémentaire et efficace, d'une troisième ligne omniprésente, d'un Hook inspiré et d'une ligne de trois-quarts où Sid et Marty ont fait des ravages, l'USAP a impressionné et semble enfin avoir lancé sa saison.

2. Le rythme de Montpellier - Toulon

Souvent pointé du doigt pour son manque de jeu, le Top 14 a eu la meilleure publicité possible avec la rencontre opposant Montpellier à Toulon. Durant 80 minutes, tous les acteurs de cette partie n'ont pas hésité à faire du jeu, à prendre de nombreuses initiatives et à donner un rythme fou au match. Au final, le public d'Yves-du-Manoir aura assisté à cinq essais et au meilleur match de ce début de saison.

3. Michalak, première réussie

Pour sa première titularisation avec le RCT, Frédéric Michalak a livré une prestation très convaincante. Mis à part un échec sur une pénalité facile et un coup de pied d'occupation directement en touche, l'ancien joueur des Sharks a parfaitement guidé les Varois vers leur cinquième succès consécutif. A l'origine du premier essai de Gunther avec une relance depuis son en-but, Michalak a démontré à Bernard Laporte qu'il pouvait apporter beaucoup de choses à Toulon, dans un tout autre registre que celui de Jonny Wilkinson.

4. La belle rentrée de Kockott

Remplaçant au coup d'envoi, les coachs tarnais lui ayant préféré Romain Teulet, Rory Kockott a su se montrer décisif dès son entrée en jeu face au Biarritz Olympique. Auteur du seul essai castrais de la partie neuf minutes après son apparition sur la pelouse de Pierre-Antoine, et de 11 points au pied, le demi-de-mêlée sud-africain a confirmé sa belle forme dans ce début de saison, à l'image du CO, quatrième du classement avec une seule défaite au compteur.

5. Le doublé de Vaka

Après quatre revers consécutifs, dont deux à Armandie, le SU Agen a enfin glané sa première victoire de la saison en battant Grenoble (32-26). Mis à part les 22 points au pied de Conrad Barnard, le club lot-et-garonnais doit également son succès aux deux essais de Saimoni Vaka. Ecarté depuis la première journée, l'ailier fidjien a démontré à Philippe Sella qu'il était le finisseur tant recherché par le SUA dans ce début de saison chaotique.