Flop 5 : On n'a pas aimé ce week-end

Crédit photo: 
D.R.

Chaque lundi, Rugby-Transferts vous dévoile ses déceptions ou ses coups de gueule sur le week-end du monde ovale. Voici donc le Flop 5 sur ce week-end du 8 septembre. 

1/ En avant toute !

La rencontre Biarritz - Montpellier a établi un nouveau record du nombre d'en-avant au cours d'un match de Top 14 cette saison. Alors qu'il ne pleuvait pas au Pays basque, 35 en-avants ont été commis par les deux équipes. Horrible !

2/ La blessure de Genia

Le capitaine de l'Australie s'est blessé en fin de match lors de la victoire des Wallabies sur l'Afrique du Sud (26-19) pour le compte de la 3e journée du Four-Nations. Le demi de mêlée australien, touché au genou, sera absent des terrains pour six mois et manquera donc la tournée d'Automne et le match face au XV de France.

3/ Le dérapage de Laporte

Suite à la victoire de Toulon à Mont-de-Marsan, André Boniface avait déclaré qu'il s'était emmerdé en regardant les stars du RCT. Réponse de Bernard Laporte une semaine plus tard après la victoire bonifiée face à l'UBB : «C’est marrant parce que j’ai reçu 20 textos d’anciens joueurs qui me disaient : c’est merveilleux, ce gros con fermera sa gueule.» Une nouvelle sortie verbale de Bernard Laporte dont on se serait bien passé. 

4/ La gestion d'Agen

Avec quatre défaites en autant de match, Agen réalise un début de saison cauchemardesque avec notamment deux défaites d'entrée de jeu à domicile. En déplacement à Toulouse ce week-end, le SUA avait clairement affiché ses ambitions : préserver ses cadres pour la rencontre capital face à Grenoble la semaine prochaine. Du coup, les 22 joueurs présents sur la feuille de match on vécu un véritable calvaire face à Toulouse en encaissant 8 essais et un cinglant 62-13. 

5/ Les deux cartons montpelliérains

Montpellier s'est incliné à Biarritz (27-8). Mais l'issue de la rencontre aurait pu être différent si l'arbitre de la rencontre Monsieur Marchat n'avait pas aussi sévère avec les joueurs du MHR. "Pour moi, les deux cartons jaunes n'y sont absolument pas râle Fabien Galthié. Vous regarderez la vidéo, il y a une lutte en l'air et un placage avec ballon. C'est décevant, ces deux décisions qui sont injustes et qui pèsent très lourd. A 13, avec nos absents, c'est trop dur. Pour résumer, on a eu des mauvais rebonds, deux rebonds qui ne sont pas favorables." Montpellier a pris les trois essais en infériorité numérique.