Brive : un joueur a trouvé son « paradis »

Crédit photo: 
D.R.

Teddy Iribaren (25 ans), le demi de mêlée du CA Brive Corréze n’a pas été tendre avec le rugby professionnel et avec Montpellier dans une interview accordée à L’équipe mardi.

En critiquant son milieu mais en étant conscient qu’il en profite aussi. « Ici, à Brive, il n’y a pas de disparité. À Montpellier, certains prenaient dix fois mon salaire. Il y avait des jalousies, les mecs allaient voir le président pour lui dire : "Lui, il prend ça, moi je ne joue plus, je veux prendre ça..." Des trucs hallucinants. Ils existent dans le monde du travail, je ne suis pas naïf, mais c’est l’argent qui fait ça. Je trouve que c’est emmerdant. Après, je ne vais pas baratiner, l’argent est là, et je suis très content qu’il y soit. » Mais le joueur est heureux à Brive et il faudra plus que de l’argent pour lui faire quitter la Corrèze. Il a retrouvé certaines bases qui vous font aimer ce sport. « Mais qui me dit que l’argent ne me fera pas partir ailleurs ? Tu as beau avoir les pieds sur terre, il faut penser à soi, à son avenir. Il faut être carriériste pour réussir. Après, pour me faire décrocher d’un club comme ça, il me faudra un peu plus. Je regarde surtout ma qualité de vie personnelle. Ici, c’est petit, tu bouffes bien. C’est le paradis.» L’ancien numéro 9 tarbais est arrivé au CAB l’été dernier après une petite saison passée au MHR.