MHR : White n’a pas de clause de sortie

Crédit photo: 
D.R.

Jake White l’entraîneur sud-africain de Montpellier était dans une spirale un peu folle il y a quelques jours maintenant. le club aussi...

Des rumeurs l’annonçait comme le nouveau sélectionneur du XV de la Rose et même comme directeur l’équipe nationale anglaise aux côtés de son ami Eddie Jones. Le président Mohed Altrad a subi cette agitation et les déclarations de son coach. Il a tenu à mettre les choses au clair. « D'abord, je tiens à rappeler que Jake a un contrat avec nous de deux ans et demi a déclaré Mohed Altrad dans L’équipe. Sans clause de sortie. Il s'est exprimé, sans doute de façon maladroite, sur l'intérêt de la RFU vis-à-vis de son profil. Intérêt qui rajoute d'ailleurs au prestige de l'entraîneur qu'il est. Il m'a assuré qu'il n'avait eu aucun contact avec la Fédération anglaise. » Pourtant, un doute plane toujours sur l’avenir de Jake White tellement il est convoité… Du coup le MHR ressort un peu perturbé par cet épisode. « Je ne peux certifier qu'il dise vrai, mais je le crois. Est-ce que l'épisode a fragilisé les équilibres du club ? Sans doute un peu. Jake occupe un poste central. Mais la perturbation n'aura finalement duré qu'une dizaine de jours, le temps que les Anglais nomment Eddie Jones au poste de sélectionneur. Il n'y a aucun dégât rédhibitoire. Les choses sont claires, je peux même vous certifier qu'il est 100 % avec nous. J'ai lu que l'on envisageait de lui confier un rôle de directeur du rugby à la RFU. Vous savez, Jake a une haute estime de lui-même et s'il était parti, c'était pour diriger, pas pour avoir un rôle périphérique. »