Toulon : un recrutement à double tranchant ?

Crédit photo: 
D.R.

Avec 19 joueurs actuellement à la coupe du monde, le RC Toulon est le club le plus représenté en Angleterre durant cette compétition. Dans ces 19 joueurs, il y a Leigh Halfpenny, qui est blessé au genou et sera indisponible durant plusieurs mois.

Il y a aussi plusieurs nouvelles recrues comme le All Black Ma’a Nonu, l’Américain Samu Manoa, le Springbok Duane Vermeulen et l’Irlandais Paul O'Connell. Plusieurs sont susceptibles d’aller loin dans cette compétition et d’être opérationnel pour leur club au début de l’hiver. Est une prise de risque calculée par Mourad Boudjellal et son staff ? On le verra sur le long terme. Car il faut ajouter les internationaux géorgiens et Français à cette longue liste. De quoi composer une équipe entière… le RC Toulon a-t-il vu juste ? « J’ai 19 joueurs à la Coupe du monde, c’est beaucoup a déclaré Mourad Boudjellal sur RMC. Je ne regarde plus les scores des matches ni les actions, je regarde seulement les blessés. On sait que cette Coupe du monde est très dure et fatalement on risque de ne pas être épargné. Mais elle est également passionnante. » Dans le même temps, il a recruté des joueurs français qui ne risquaient pas pour l’instant de faire la coupe du monde comme Charles Ollivon, Anthony Etrillard, Julien Caminati, Thibault Lassalle ou Jonathan Pélissié. Septième du classement (2 victoires, 2 défaites), Toulon va-t-il payer en Top 14 puis en Champions Cup ce recrutement ambitieux mais inadapté pour une saison de coupe du monde ? Où cela va-t-il payer au printemps prochain avec l’apport de ces stars mondiales ? C’est notre débat.