Racing 92 : des échanges avec Lille

Crédit photo: 
D.R.

Après un long feuilleton, le Lille Métropole Rugby avait été interdit d’accession en Pro D2 pour ne pas avoir donné toutes les garanties financières.

Le club lillois évolue en Fédérale 1 mais a toujours pour obligation d’apporter de nouvelles garanties avant le 15 octobre prochain, date de son passage devant la Fédération française de rugby. Mais selon le Midi olympique, les dirigeants nordistes ont peut-être trouvé un messie ou un mécène... Selon le bihebdomadaire, le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti serait prêt à entrer au capital du club nordiste. On parle d’une augmentation de capital à hauteur minimale de 600 000 euros. Plusieurs pistes ont été étudiées, mais la plus sérieuse mènerait à Jacky Lorenzetti. Le président du club des Hauts-de-Seine s’intéresse bien au projet et veut développer le rugby dans le nord de la France. Lorenzetti s’est déjà rendu sur place à plusieurs reprises pour rencontrer le président de Lille Métropole Communauté Urbaine, Damien Castelain et le président de l’association du club lillois, Jean-Pierre Leblon.

Un nouvel organigramme pourrait rapidement voir le jour au sein du LMR. L’été dernier, Arnaud Tourtoulou, jusqu’alors directeur général du Racing 92, était devenu manager exécutif pour se rapprocher du secteur sportif. Il pourrait cette fois-ci être transféré vers Lille pour en devenir le président. L’ancien entraîneur de Bayonne et du Racing 92, Patricio Noriega, est pressenti pour devenir le manager sportif du nouveau projet lillois. Le président Lorenzetti attend de voir s’il peut juridiquement devenir actionnaire majoritaire de la SAS Lille Métropole Rugby sachant qu’il est déjà actionnaire majoritaire du Racing 92. Si oui, les échanges entre le LMR et le Racing 92 pourraient se développer à vitesse grand « V ».