MHR : Jake White explique son recrutement

Arrivé en milieu de saison dernière, l'entraîneur sud-africain a tout chamboulé à Montpellier, optant pour un recrutement très « sudiste ». Un choix payant ?

Dans une interview accordée au Midi Olympique, Jake White revient sur sa politique de recrutement. 80% des renforts arrivent tout droit de l'hémisphère sud (essentiellement des Sud-Africains). Un changement radical qu'assume le coach champion du monde 2007 avec les Springboks « Les joueurs sud-africains sont plus disponibles que d’autres à cette période de l’année. De plus, je les connais assez pour être sûr que ce sont des joueurs qui vont travailler dur. Ils veulent gagner et viennent pour donner quelque chose au club, au lieu de simplement prendre. Avant, Montpellier était une gare ! Les gens venaient, prenaient ce qu’ils pouvaient et repartaient. Comme nous n’avons pas encore d’héritage, il faut donner au club pour en créer un. Et je sais qu’avec les joueurs sud-africains, je n’ai pas de souci à me faire .» lance Jake White, qui espère encore d'autres joueurs pendant la saison. Le Sud-Africain a aussi beaucoup misé sur un renforcement de son pack la saison prochaine : « Si vous voulez être compétitif, il faut se mettre physiquement au niveau des grosses cylindrées. L’an passé nous devions avoir une des plus petites équipes, même Oyonnax était devant nous. On veut donc pouvoir se frotter physiquement à ces équipes du Top 6 qui, homme pour homme, étaient toutes plus massives que nous. » estime le nouveau patron du MHR.