La Rochelle : bilan du recrutement

Comme chaque année, Rugby-Transferts passe au peigne fin le recrutement de chaque club du Top 14. Aujourd'hui, gros plan sur le recrutement de La Rochelle.

La Rochelle voudra confirmer cette saison, son brillant maintien obtenu l'an passé sur les pelouses de Top 14. Une chose est sûre, le club maritime était dans l'obligation de se renforcer pour l'exercice 2015/2016. Les « jaune et noir » se savent attendus cette saison et l'entraîneur Patrice Collazo ainsi que ses dirigeants ont tenté de recruter malin.

Les renforts présentent des profils différents. Le Stade Rochelais s'est d'abord appuyé sur des bases solides avec les arrivées de joueurs expérimentés en Top 14 comme l'arrière Benjamin Lapeyre (Racing 92), le solide talonneur de Bayonne David Roumieu , les deux Oyomen Pierre Aguillon et Damien Lagrange. A la charnière, le staff rochelais a décidé d'engager l'ancien international des Springboks, le demi de mêlée du LOU Enrico Januarie (46 sélections). Le départ surprise de l'ouvreur Peter Grant a obligé le club à trouver un remplaçant. Il s'appelle Zack Holmes (25 ans, 1,75m, 87 kilos). Trois-quarts polyvalent, l'Australien arrive tout droit de la Western Force et partagera le poste avec Fabien Fortassin. Toujours dans l'hémisphère sud, La Rochelle a enrôlé l'ailier/arrière des Black Sevens David Raikuna (28 ans, 1,87m, 97 kilos). Passé par les Blues d'Auckland, il s'est engagé en qualité de joker Coupe du monde. Enfin, le staff est aussi aller piocher en Pro D2 pour dénicher quelques pépites comme l'ailier Gabriel Lacroix, auteur de essais avec Albi. Il n'arrivera pas seul puisque ses deux autres coéquipiers le pilier Maxime Gau et François Herry (retour de prêt) rejoignent aussi La Rochelle.

En perdant seulement un véritable joueur cadre, Loann Goujon, qui a signé avec l'UBB, La Rochelle a effectué un recrutement ciblé et de qualité, de quoi lui permettre d'aborder plutôt sereinement la prochaine saison, même si la course au maintien est déjà lancée pour le club maritime face aux autres formations, qui elles aussi se sont armées.