Castres : une recrue explique son choix

Crédit photo: 
D.R.

Alexandre Bias est l'une des nouvelles recrues du Castres olympique, mais pas un inconnu des supporters tarnais, loin de là.

L'ancien troisième-ligne de Montpellier a déjà évolué au Castres olympique de 2004 à 2009. Il revient en connaisseur mais avec des ambitions. Le projet de Christophe Urios a pesé dans son retour au « pays ». « Christophe m'a appelé, son projet m'a plu de suite a expliqué le flanker dans les colonnes de La Dépêche du Midi. Sa vision du rugby et sa façon de travailler me correspondent assez. J'intègre un groupe de qualité champion de France, vice-champion de France et qui a fait une fin de parcours l'an dernier digne du Top 4. Je change de club pour mieux. » Après Montpellier, Alexandre Bias revient aux sources, à 34 ans mais refuse de parler de retraite... « Je n'ai pas signé en me disant que c'était mon dernier contrat déclare-t-il dans le quotidien régional. Je ne suis pas venu ici en préretraite. Mais bien pour intégrer ce groupe qui a un gros potentiel, des mecs costauds qui vivent bien ensemble. Après trois belles années à Montpellier, c'est un nouveau challenge pour moi. »