EXCLU : "Huget a pris une autre dimension"

Crédit photo: 
D.R.

Comme chaque semaine, Rugby-Transferts donne la parole à un expert pour décrypter l'actualité du Top 14. C'est Xavier Garbajosa qui s'y colle. 

Pensez-vous que Bayonne va enfin atteindre ses objectifs ?
J'y crois. ça fait quelques années qu'il y a des ambitions élevées et que Bayonne se donne les moyens de figurer dans le haut de tableau. Mais il y a toujours eu quelques soucis. Cette année, le début de saison n'est pas exceptionnel, mais je dirais que c'est un mal pour un bien. Cela va éviter qu'ils tombent dans l'euphorie et qu'ils soient rattrapés par la réalité du Top 14. Bayonne est une équipe accrocheuse, ils vont de l'avant. Tout n'est pas parfait, mais ça va finir par payer.

Que vous inspire le Stade Français ?
Suite aux premiers résultats, c'est une déception. Mais il faut leur laisser du temps. Depuis la passation de pouvoir de Max Guazzini, il y a eu une période de flou. Et avec les résultats en dents de scie, ce n'est pas évident. Mais les éléments ne vont pas forcément dans leur sens. Ils n'ont pas encore leur stade, pour l'entraînement, c'est pareil, ils change chaque semaine. Ce n'est pas idéal. Ils se construise dans l'adversité. Mais une fois qu'ils auront des structures stables et leur stade, je suis persuadé qu'ils seront plus sereins. Sans oublier le changement de staff. Laisser leur du temps car il y a un groupe de qualité et des joueurs expérimentés.

Quelles sont les recrues qui vous ont impressionnées depuis le début de saison ?
Malgré l'arrivée de nombreuses stars étrangères, on voit des jeunes apparaitre. C'est bien qu'ils aient du temps de jeu. C'est important pour le rugby français. C'est aussi une reconnaissance du travail accompli dans les centres de formation. C'est une belle plus value pour les clubs. A Toulouse, Huget a pris une autre dimension et Fickou a montré de belles promesses. Mais il faut rester patient et leur laisser le temps de l'apprentissage.