Le Stade Toulousain meilleur recrutement de l’intersaison (sondage Rugby Transferts)

Transferts Stade Toulousain
Posté par admin le 13 août 2018

Vous avez été plus de 2 500 personnes à voter pour notre sondage Rugby Transferts estival sur le club de Top 14 ayant réalisé le meilleur mercato de l’intersaison. Voici le podium.

N°3 : LOU Rugby (11,5%)

Avec 11% des répondants, vous avez placé le LOU Rugby sur la troisième marche du podium de notre sondage du club ayant réussi le meilleur mercato de l’intersaison.

Auteur d’un mercato plus qualitatif que quantitatif, le staff du LOU a réalisé quelques bonnes pioches notamment en grillant la politesse au Stade Toulousain sur le dossier du All Black Charlie Ngatai ou encore en récupérant les clermontois Raphaël Chaume et Noa Nakaitaci.

De quoi ambitionner de retourner en demi-finale du Top 14 dès cette saison, mais sans l’étiquette de petit nouveau cette fois-ci.

N°2 : Stade Français (21,1%)

En 2ème position, 21% des répondants ont été séduits par la campagne de transferts du Stade Français.

Il faut dire qu’avec l’arrivée aux manettes du milliardaire allemand Hans-Peter Wild, le Stade Français a frappé quelques coups de massue sur le mercato estival.

Entre autres, le rachat de la dernière année de contrat de Gaël Fickou au Stade Toulousain (pour quelques 700 000€), le rachat (ou autre montage financier) du pré-contrat de Yoann Maestri avec le Stade Rochelais (à priori également pour 700 000€) et le retour en Top 14 du demi d’ouverture argentin Nicolas Sanchez.

De quoi donner de l’ambition à un Stade Français moribond l’an passé, qui aura dû se battre jusqu’au bout pour sauver sa place en Top 14.

N°1 : Stade Toulousain (23,1%)

Avec 23% des répondants au sondage Rugby Transferts, vous avez élu le Stade Toulousain meilleur recrutement de cette intersaison.

Avec un mercato intelligent alliant joueurs d’expérience (Mermoz, Kaino) et jeunes pépites (Fouyssac, Gayraud, Belan, Akhi, Placines), Ugo Mola et son staff remanié (arrivée de Régis Sonnes) tenteront de faire au moins aussi bien que l’an passé malgré le départ de certains « tauliers » de la maison (Maestri, Fickou, Fritz, David et Doussain).

 

Commentaires