Un joueur du Racing 92 évite le pire!

Les drapeaux du Racing 92
Posté par admin le 12 octobre 2017

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Ben Tameifuna a eu chaud, très chaud même après son altercation avec son coéquipier Vilimau Afatia et son comportement envers les forces de l’ordre après que le pilier ait été mis en cellule de dégrisement suite à cette échauffourée.

Convoqué par la direction du Racing 92 pour expliquer cet incident, le Néo-Zélandais a frôlé le licenciement pour faute grave. Au final, il s’est vu simplement supprimer sa prime d’éthique par le club des Hauts-de-Seine.

Commentaires