Débats

  • Avec 19 joueurs actuellement à la coupe du monde, le RC Toulon est le club le plus représenté en Angleterre durant cette compétition. Dans ces 19 joueurs, il y a Leigh Halfpenny, qui est blessé au genou et sera indisponible durant plusieurs mois.

  • Discret la saison passée et cet été en terme de recrutement, le Stade Toulousain aurait décidé de passer à la vitesse supérieure pour partir vers « un nouveau système de fonctionnement dans la détection et le recrutement », selon les mots du président René Bouscatel.

  • Rugby Transferts fait un point sur le recrutement connu des équipes de divisions fédérales. Place aujourd’hui à la Fédérale 2, à la poule 8 et au club de Saint-Paul-Lès-Dax.

    Saint-Paul-Lès-Dax. Arrivées : Tournier (Rion-des-Landes) ; Jouhanneau (Bernières-sur-Mer) ; Mouyen (Dax) ; Picart (Léon) ; Bourrieres (Soustons) ; Surget (Tyrosse) ; Veyrier (Rumilly).

  • Après deux saisons compliquées à cause de plusieurs blessures, le demi de mêlée « star » de l’ASM Clermont Auvergne sera en fin de contrat en juin 2016. L’international Morgan Parra (26 ans) est à un moment charnière de sa carrière… Il a le choix et son club aussi.

  • Trois défaites en quatre matches, le champion de France en titre vit un début de saison cauchemardesque. Les Parisiens sont lanternes rouges du Top 14. Une situation préoccupante voir alarmante pour Gonzalo Quesada et ses hommes, qui sont déjà sous pression après quatre journées de championnat.

  • A Montpellier, on a beaucoup critiqué le recrutement de Jake White, tourné essentiellement vers le Super 15 et l'Afrique du Sud et le départ des joueurs français.

  • L’an dernier, l’ASM a recruté dans l’indifférence quasi générale celui qui allait devenir le meilleur joueur d’Europe en quelques mois.

  • Le demi d’ouverture international Rémi Talès, dont le contrat avec le CO arrivera à son terme en juin prochain, a annoncé son départ de Castres à la fin de la saison. S’il ne l’a pas confirmé, sa prochaine destination devrait sans trop de doute possible être le Racing-Metro, le club cherchant un remplaçant à Jonathan Sexton, qui retournera au Leinster en fin de saison. 

  • Libéré par le Racing-Métro dès le mois de juillet, Juan Martin Hernandez est reparti en Argentine pour préparer le Four-Nations avec les Pumas. Mais le RCT n’a pas mis longtemps à convaincre le polyvalent argentin de revenir en France. Hernandez a été recruté pour compenser le départ de O’Connor. 

  • Ce n’est un secret pour personne, Montpellier ambitionne de remporter à court terme le Brennus, et ainsi entrer dans le cercle fermé des champion de France, passage obligé pour être reconnu comme un grand de l’Hexagone. 

  • Comme à son habitude, Mourad Boudjellal est sur le point de finaliser la signature d’un joueur à l’écho retentissant sur la scène internationale : Ma’a Nonu. Le trois-quarts centre néo-zélandais devrat rejoindre le Rugby Club Toulonnais en 2015, après la Coupe du Monde. Mais cette arrivée peut-elle réellement amener un plus sur le plan sportif à l’équipe varoise, ou constitue-t-elle avant tout un formidable coup marketing ? 

  • Juan Martin Hernandez arrivera à Toulon fin janvier. En effet, c’est sur le polyvalent trois quarts des Pumas que Mourad Boudjellal a misé afin de palier le départ de James O’Connor chez les Reds. Mais les Rouge et Noir font-ils le bon choix avec un joueur déjà âgé de 32 ans, qui vient de vivre plusieurs saisons mitigées ? 

  • La saison de la confirmation est souvent considérée comme la plus difficile. Plus petit budget du Top 14, le CABCL l’expérimente actuellement. 

  • L’an dernier, le Racing-Métro marquait le marché des transferts de son empreinte par une hyperactivité qu’on ne lui connaissait pas jusqu’alors. Ambitieux comme jamais, les Ciel et Blanc attiraient dans leurs rangs le demi d’ouverture de l’équipe d’Irlande, les entraineurs champions de France en titre, deux surpuissants piliers de Northampton, et des internationaux français à la pelle. 

  • Le FCG est l’une des bonnes surprises de ce début de championnat. Comme depuis deux saisons. Sauf que lors des deux précédents exercices, les hommes de Fabrice Landreau se sont effondrés (aucune victoire lors des sept dernières journées), tant et si bien qu’il avait fallu attendre l’ultime journée l’an dernier pour être assuré du maintien des Isérois en Top 14. 

  • Il est vrai qu’à l’entame de ce Top 14 version 2014-2015, l’optimisme n’est pas spécialement de mise sur les bords de la Nive.

  • Après avoir gagné sa place en Top 14 au terme d’une finale d’accession magistralement maitrisée face à Agen, le Stade Rochelais débarque au sein de l’élite avec le statut de « petit poucet », tant le championnat n’a jamais semblé aussi homogène.

  • De saison en saison, Montpellier s’affirme comme une grosse écurie du Top 14 et pour cause. Le club du président Altrad, en plus de pratiquer un jeu flamboyant, a les moyens de ses ambitions, pouvant lutter sur le plan financier avec les Toulon, Clermont et autre Toulouse.

  • Très ambitieux à l’aube de la saison dernière, le Stade Français, par le biais de son président Thomas Savare, s’était montré très entreprenant sur le marché des transferts.

  • Champion de France et double Champion d’Europe en titre, le Rugby Club Toulonnais a terminé la dernière saison en trombe, impressionnant de maitrise en phases finales.

  • René Bouscatel avait prévenu, le Stade toulousain n’hésiterait plus à faire venir de grandes stars étrangères pour lutter avec les effectifs pléthoriques de Toulon, Clermont, ou du Racing. 

  • La troisième ligne du Rugby Club Toulonnais fait beaucoup parler cette saison. Entre le vrai-faux départ de Bruni, les blessures longue durée de Lobbe, Rossouw et Masoe, les rumeurs sur Burger ou Ouedraogo, ou enfin la signature de Gorgodze, les sujets n’ont pas manqué concernant les numéros 6,7 et 8 des Rouge et Noir.

  • Annoncé cette saison comme l’épouvantail du Top 14 au vu de son recrutement pharaonique, le Racing-Métro a jusqu’à présent déçu. En terme de jeu, l’équipe semble encore à la recherche d’automatismes. Certains joueurs, à l’image de Sexton ou Lydiate, peinent à s’adapter, d’autres sont hors de forme (Mujati…). 

  • Le demi de mêlée sud-africain du Castres Olympique Rory Kockott a mis fin au suspense entourant son avenir ces dernières semaines. 

  • L’ailier All Black Sitveni Sivivatu a étonné en décidant de rejoindre le Castres Olympique la saison prochaine.Ce départ constitue à ce jour la plus grosse surprise du marché des transferts et ce pour plusieurs raisons.

  • Le Racing-Métro faisait figure d’épouvantail à l’orée de cette nouvelle saison. Le recrutement du club francilien et les arrivées de nombreux internationaux, ajoutées à celle du duo d’entraineurs tout juste sacré champion de France, laissait présager le meilleur pour les ciel et blanc. 

  • Fulgence Ouedraogo a prolongé son bail avec Montpellier et a été imité par son coéquipier et ami François Trin Duc. Plusieurs grosses écuries du Top 14 (Clermont, Toulon et le Stade Français entre autres) s’étaient positionnées, mais les deux internationaux ont choisi de s’inscrire dans la continuité. 

  • Il y a encore quelques mois, le Castres Olympique n’alimentait pas spécialement la rubrique « transferts », monopolisée par Toulon, Clermont, ou le Racing. 

  • Perpignan a officialisé la signature de Virgile Bruni ( 24 ans) pour trois ans. Or, cette annonce surprise a provoqué de nombreux remous du coté de la rade. Le manager du RCT Bernard Laporte, a reproché au joueur sa présumée vénalité, tandis que le président varois Mourad Boudjellal a évoqué un manque de courage face à la concurrence. 

  • Les propos du manager toulonnais Bernard Laporte, après la défaire à Cardiff, avaient pour mérite d’être clairs : « Nos avants sont vieillissants. » Or, cette question relative à l’âge des cadres toulonnais revient de plus en plus à l’évocation du Champion d’Europe. 

  • L’Aviron Bayonnais nourrissait de légitimes ambitions à l’orée de cette saison. De probantes victoires lors des matches amicaux (dont une à Toulouse), et une très belle seconde partie de championnat l’an dernier laissait espérer le meilleur pour les basques. 

  • Le feuilleton « Clermont cherche entraineur » est terminé. Depuis l’annonce fin mai dernier du départ de Vern Cotter, manager des « jaunards » depuis 2006, Jean-Marc Lhermet et le staff auvergnat se sont activés en coulisses pour trouver un successeur au sorcier néo-zélandais, qui prendra les rênes de la sélection écossaise en juin 2014. 

  • Le Castres Olympique s’est affirmé depuis plusieurs saisons comme une valeur sure de notre championnat. Mais c’est sur la scène européenne que les castrais connaissent de grandes difficultés. Ils ne sont ainsi jamais sorti des poules lors de ses dernières participations.

  • La star de ce début de championnat n’est pas Jonathan Sexton, Jamie Roberts, ou Ali Williams. La véritable attraction depuis 8 journées se nomme Jonathan Pelissié. Le demi de mêlée montpelliérain éclabousse de son talent le Top 14. 

  • Montpellier s’affirme depuis plusieurs saisons maintenant et ce depuis l’arrivée de Fabien Galthié en 2010 comme une force sure de notre championnat. 

  • Le recrutement du Rugby Club Toulonnais a été retentissant ces dernières saisons.

  • Le recrutement du Racing-Metro a fait grand bruit durant l’intersaison. De nombreuses stars étrangères, des internationaux français, et les entraineurs champions de France en titre, difficile de faire mieux. 

  • Toulon a encore effectué un recrutement cinq étoiles. Mais ces recrues pourraient être celles de trop. En effet, le RCT n’était pas dans l’obligation immédiate de recruter deux ailiers supplémentaires, en plus des Wulf, Smith, Martin, ou encore Palisson. 

  • Le Castres Olympique, qui a perdu son duo d’entraineurs et quelques joueurs cadres comme Tekori ou Andreu, a néanmoins réussi à attirer dans ses filets le plaqueur infatigable des Lions britanniques Richie Gray (31 sélections avec l’Ecosse.)

  • Club phare des années 2000 de par ses résultats (4 titres de champion de France, finale de H Cup en 2005) et la personnalité de son président atypique, Max Guazzini, le stade français a depuis quitté le devant de la scène pour s’installer dans le ventre mou du top 14. 

  • La saison de Clermont s'est soldée par deux échecs retentissants en finale de H Cup contre Toulon et en demie finale du top 14 contre Castres. 

  • Vice-champion de France et champion d’Europe l’an passé au terme de sa deuxième participation seulement, Toulon a encore effectué un recrutement colossal. 

  • Libéré par le Stade Toulousain à la fin de la saison dernière, le fantasque ailier Fidjien Rupeni Caucaunibuca est rentré chez lui au Fidji. 

  • De passage à Londres pour encourager ses coéquipiers face à l'Angleterre, Bryan Habana aurait rencontré le manager de Toulon Bernard Laporte.  

  • Le Racing-Métro, actuellement 9e au classement, vit une situation de crise sportive délicate depuis quelques semaines. 

  • L’ancien International Français, Yannick Jauzion, en fin de contrat avec le Stade Toulousain, peine à retrouver une place de titulaire depuis le début de saison. 

  • Le FC Grenoble, sacré champion de Pro D2 l'an dernier, est la nouvelle surprise de ce Top 14 version 2012-2013 avec une belle 6e place en Top 14. 

  • Un mois après avoir annoncé le départ du duo Labit/Travers vers le Racing Métro, le Castres Olympique tient déjà son nouveau manager pour la saison prochaine. 

  • Le demi d’ouverture Toulonnais, Jonny Wilkinson, en fin de contrat à l’issue de la saison, est actuellement en pleine réflexion quant à son avenir. 

  • Après six journées et autant de victoires en Top 14, Toulon a décidé de laisser au repos une partie de son effectif pour le déplacement à Toulouse.

  • Malgré le départ de sa star néo-zélandaise Chris Masoe, le Castres Olympique réalise un excellent début de saison.

  • Un nouveau staff, un recrutement ambitieux et des ambitions à la hausse, le Stade Français souhaitait et pensait que cette nouvelle saison allait être celle du renouveau. 

  • Récent vainqueur du Super Rugby avec les Chiefs, Sona Taumalolo va découvrir le Top 14 cette saison du côté de Perpignan.

  • Le Lou est le grand favori de la montée en Top 14 cette saison. Mais le club rhodanien assumera-t-il son statut ?

  • Après une saison mouvementée où quatre coachs se sont succédés à la tête de l'Aviron Bayonnais, le club basque a décidé de miser sur la stabilité avec le duo Lanta/Deylaud

  • L'un des feuilletons de ces derniers mois a pris fin durant la fin du mois de juillet avec la signature pour les cinq prochaines saisons d'Antoine Guillamon au Stade Toulousain.

  • Toulon, finaliste malheureux du dernier Top 14, a encore frappé fort sur le marché des transferts. Cela va-t-il suffire ? Et Laporte pourra-t-il les conduire au Brennus ?

  • Depuis l'éviction de Jean-Pierre Elissalde, Didier Faugeron (photo) est le nouvel homme fort de l'Aviron Bayonnais, avec la caquette d'entraîneur-manager. Il est épaulé depuis le début de la semaine par Denis Avril, qui s'occupe des avants basques. Selon vous, Didier Faugeron est-il l'homme de la situation pour sortir Bayonne de son marasme sportif ?

  • Christian Gajan, Thomas Lièvremont et Frédéric Tauzin ont donc payé le mauvais début de saison de l'Aviron Bayonnais, seulement 11ème avec 20 points (7 défaites). Jean-Pierre Elissalde, déjà passé par le club basque entre 2006 et 2008 a donc été rappelé pour faire remonter le club

  • Près d'une semaine après l'éviction de Simon Mannix (photo), le Racing-Métro n'a toujours pas précisé les raisons du licenciement de l'entraîneur néo-zélandais. 

  • Jacques Delmas vient de subir deux remerciements successifs au Stade Français et Perpignan. Ce technicien réputé aura-t-il toujours la côte après cet échec ?

  • Le demi-de-mêlée Mike Phillips fera ce soir ses grands débuts sous le maillot de l'Aviron Bayonnais contre Bordeaux-Bègles en Amlin Cup. Selon vous, en recrutant l'international gallois, l'Aviron Bayonnais a-t-il engagé le meilleur demi-de-mêlée de plantète ovale ?

  • Midi Olympique révélait cette semaine un intérêt du Racing pour Dan Carter, une information démantie par Jacky Lorenzetti à la recherche de joureurs phares, le club francilien aurait-il pour autant réellement besoin de l'ouvreur des All Black ?

  • La petite phrase assassine de Mourad Boudjellal suite à la défaite de son équipe sur le pelouse d'Agen aura fait du bruit : "Toulon rend con".

  • Le récent séïsme bayonnais avec le départ de Bernard Laporte et l'annonce du départ d'Alain Afflelou est ni plus ni moins que la formalisation d'un duel qui se tramait depuis longtemps en coulisses entre l'ancien sélectionneur et Francis Salagoïty, actuel président. Alors qui doit rester ?

  • Non, la magie de Noël n'a rien de désuète. Certes, au pied du sapin, entre le foie gras et la dinde, rien ne nous surprend plus vraiment. Pas même le chandail tricoté par Thérèse qui va nous servir à descendre les poubelles. Heureusement, le rugby est là. Capable de vous offrir une très belle surprise pour votre club préféré.

  • Marc Lièvremont a annoncé la composition du XV de France pour affronter les Fidji, samedi à Nantes (18h). Yachvili et Traille sont titularisés à la charnière. Qu'en pensez-vous ?

  • L'Equipe et La Montagne révèlent dans leur édition du jour la possible mise en place par la LNR de véritables quarts de finale la saison prochaine en Top 14, avec match à domicile pour les quatres premiers de la phase régulière. Le tout dans le but de relancer l'intérêt de la fin de championnat.

  • Fabien Galthié a été nommé entraîneur en chef de Montpellier. Deux ans après avoir mis fin à son aventure avec le Stade Français, l'ancien demi de mêlée reprend du service au MHR. Un club qui lorgne sur une qualification européenne, sans succès, se classant toujours dans le ventre mou du Top 14.

  • Jean-Baptiste Elissalde a mis un terme à sa carrière à l'issue de la saison sur un titre de champion d'europe. Le demi de mêlée du Stade Toulousain n'a pas longtemps a trouvé sa reconversion. Guy novès lui a proposé de prendre en charge l'entraînement des lignes arrières à la place de Philippe Rouget-Thomas. Une mission qu'il a accepté.

  • Déchu de son titre de champion par Clermont, Perpignan n'a pas pour autant chamboulé son effectif en vue de la saison prochaine. Au contraire. Le départ de Nicolas Durand a été compensé par l'arrivée du demi de mêlée d'albi Kévin Boulogne. Jacques Brunel a aussi décidé de faire confiance à des jeunes du centre de formation.

  • On l'a vu avec Montauban, la DNACG ne rigole pas. Après avoir été relégué en Pro D2, Montauban est finalement reparti en Fédérale 1 en raison de problème financier. Bourgoin pourrait subir le même sort. Chaque jour amenant son lot de rebondissements. En Pro D2, Tarbes et Albi sont aussi surveillé de près par le gendarme financier.

  • A l'image des footeux, les rugbymen français n'ont pas passé un très bon été. Après la raclée infligée par l'Afrique du Sud (42-17), le XV de France a pris une nouvelle fessée en Argentine (41-13). Et ce n'est pas l'anecdotique victoire face à l'Argentine B qui va changer quelque chose. Les bleus ont été nuls lors de cette tournée d'été.

  • Comme les saisons précédentes, Clermont a été plutôt discret sur le marché des transferts avec seulement deux arrivées en vue de la saison prochaine : Le talonneur Ti'i Paulo et le troisième-ligne Sione Lauaki. Problème, ce dernier fait surtout parler de lui en dehors du terrain...

  • Dans les coursives de la FFR, on ne l’avouera jamais. Pas poli, pas classe. Pourtant, on doit bien le penser : Le parcours catastrophique de l’équipe de France de foot et son image via l’affaire Anelka pourraient bien, à terme, être des vecteurs de promotion rétro-actifs pour le rugby. Une aubaine en fait. 

  • Seulement trois signatures ont été annoncées au Stade français : Les centres Gurruchaga et Tiesi et le deuxième-ligne Guzman. A l'inverse, de nombreux joueurs ont quitté le navire. Et pas des moindre : Messina, Gasnier, Kayser, Marconnet, Mi. Bergamasco, Davies et Blin a mis un terme à sa carrière.

  • Si Bayonne a été très actif sur le marché des transferts, le gros coup est à n'en pas douter l'arrivée de Benjamin Boyet pour les trois prochaines saisons. La meilleure recrue ?

  • Clermont a enfin gagné le bouclier de Brennus. Une victoire face à Perpignan (19-6) que l'ASM doit en partie à l'arrivée de son demi de mêlée Morgan Parra. La onzième aura été la bonne. Après dix échecs consécutifs en finale dont les trois dernières éditions, les Clermontois ont vaincu la malédiction. Le Bouclier va enfin voir la place de Jaude.

  • C'est désormais officiel. Sylvain Marconnet jouera au Biarritz Olympique la saison prochaine. Après plus de treize années passées sous les couleurs du Stade Français, son club de coeur, le pilier le plus capé de l'histoire (33 ans, 80 sélections) a choisi de tenter une nouvelle aventure avant de mettre un terme à sa carrière. 

  • La fantastique saison du RCT s'est arrêté à Saint-Etienne hier, en prolongations. Mourad Boudjellal pourra à juste titre évoquer un arbitrage tendancieux qui a côuté dix points, mais lui-même ne conteste pas la victoire clermontoise. Alors toute la question est là ... Qu'est-ce qui a manqué dans cette équipe varoise pour aller au bout ?

  • Le transfert de Benjamin Fall au Racing-Métro a été officialisé. Jacky Lorenzetti, le président du club francilien, a accepté de sortir le carnet de chèque pour recruter l'ailier Bayonnais (21 ans, 2 sélections). 506 000 euros pour libérer Benjamin Fall de son contrat avec l'Aviron Bayonnais.

  • Agen sera de retour en Top 14 la saison prochaine après trois saisons en Pro D2. Grâce à leur victoire sur Lyon (34-13), les Agenais sont certains de terminer à la première place et d'accéder directement à l'élite. Très actif sur le marché des transferts, avec notamment un recrutement très ciblé, Agen sera-t-il suffisamment armé pour se maintenir ?

  • François Trinh-Duc a décidé de rester à Montpellier la saison prochaine malgré un intérêt du Stade Toulousain. Le Montpelliérain, pas en fin de contrat, préfère jouer la carte de la stabilité. A un an du Mondial et alors qu'il s'est imposé comme titulaire à l'ouverture en Bleu, il veut poursuivre sa progression dans son club formateur.

  • Le Castres Olympique s'est qualifié pour les barrages du Top 14 en terminant à une belle 5e place. Les castrais affronteront le Stade Toulousain en match de barrage. Mais pour viser encore plus haut les années à venir, le CO ne manque-t-il pas d'un match-winner ?

  • Lionel Beauxis est en train de terminer sa quatrième saison sous le maillot du Stade Français. Mais comme l'an dernier, le demi d'ouverture international (24 ans, 15 sélections) n'a pas réalisé une grande saison. Sollicité par le Stade Toulousain, alors qu'il lui reste un an de contrat, un départ pourrait-il le relancer ?

  • Après une décennie de succès, avec notamment cinq boucliers de brennus, le Stade français connait un vrai coup de mou. Des changements sont attendus. Si Max Guazzini a déjà nommé Michael Cheika comme directeur sportif la saison prochaine, c'est aussi du côté de l'effectif qu'on s'attend à de nombreux mouvements.

  • Carl Hayman, le pilier des All Blacks (30 ans, 45 sélections) a décidé de rejoindre Toulon pour les deux prochaines saisons. Un choix surprenant puisqu'il fait une croix sur les All Blacks et la possibilité de disputer la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande, chez lui. Les euros de Mourad Boudjellal ont semble-t-il été plus attractifs.

  • Les internationaux anglais ont été les attractions du marché d'été 2009. A tort ou à raison ? Est-ce rentable d'embaucher une star d'outre manche ? Max Guazzini a dû se poser la question à force de voir sa volonté de récupérer Haskell pendant le Tournoi se heurter à l'inflexibilité du staff anglais.