Carcassonne dans la tourmente!

Posté par admin le 12 septembre 2018

l’US Carcassonne, avant dernier budget de PRO D2 (4.2 M€) vient d’être condamné par la cour d’appel de Montpellier à verser la somme de 114 910€ à un ancien salarié, Henri Sabatier, après que ce dernier ait été remercié en 2014.

À l’époque, le préparateur physique avait saisie les Prud’hommes qui avaient débouté cette demande. Aujourd’hui, il obtient donc gain de cause et la formation audoise a été pénalisée pour « travail dissimulé, rappel de salaire durant vingt-neuf mois et douze jours à la date du licenciement, manquement au droit du travail, licenciement sans cause réelle et sérieuse« .

Mais l’affaire pourrait aller plus loin et même compromettre l’avenir du club puisque l’ex salarié hésiterait à recourir à une assignation en redressement judiciaire.

« Je ne suis pas persuadé, comme pour les entreprises, que le règlement de la Ligue nationale de rugby autorise le maintien dans ces conditions. D’autant qu’il est permis aujourd’hui de douter de la sincérité des comptes présentés par le club » a déclaré l’avocat du plaignant à l’AFP.

De leur côté, les dirigeants carcassonnais ont accepté le jugement et viennent de demandé un échelonnement de ce paiement, 2 saisies sur des comptes de la SASP n’ayant pas permis de payer l’intégralité de la somme.

Commentaires